Biographie

Philippe Tamborini commence le piano à l’âge de 7 ans. Il étudie à la Schola Cantorum avec Nadia Tagrine, et entre à l’unanimité en 1976 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il obtient ses premiers prix de piano et de musique de chambre en 1981 dans les classes de Jacques Rouvier et Geneviève Joy ainsi que le certificat d’accompagnement dans la classe d’Anne Grappotte.

Il se perfectionne ensuite auprès de grands maîtres russes tels que Evgueni Malinin, Lev Naoumov, Héléna Varvarova puis devient lauréat de concours internationaux et de la Fondation G.Cziffra. Remarqué lors de son passage en quart de finale des Master de piano de Monte-Carlo, il passera à l’émission d’Alain Duault sur France 3.

Il se produit régulièrement en concert en France (Théâtre du Châtelet, Auditorium Saint-Germain, salle Debussy-Pleyel, Musicora, la Cité des Sciences, l’espace Carpeaux de Courbevoie, l’espace Croix-Baragnon de Toulouse…) et à l’étranger (Freibourg, Genêve, Rome, Barcelone, Dublin…) en soliste et en musique de chambre. Parmi ses partenaires de musique de chambre il y a les violonistes Olivier Charlier, Annick Roussin, Bertrand Walter (soliste de l’Orchestre National de France) et Véronique Davério, les altistes Jean Sulem et Marie-Thérèse Chailley ainsi que les violoncellistes Josef Feigulson (lauréat des concours Rostropovitch et Bach), Laszlo Mèzo (quatuor Bartok) et Martin Lovett (quatuor Amadeus). Il a joué également avec le quatuor Elysée, le clarinettiste Philippe Cuper et la mezzo-soprano Jane Rodhes (récital au Théâtre du Châtelet).

Parallèllement, il enseigne le piano depuis 1992 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ainsi qu’au conservatoire à rayonnement départemental de Beauvais depuis 2000.